TEXTES INSTITUTIONNELS

 

 

Cette partie du site est consacrée aux informations concernant l'organisation de l'enseignement de la langue et de la littérature françaises au lycée . Nous y joindrons dès que possible celles qui concernent le les collèges.

Vous y prouverez les principaux textes organisant les programmes et les épreuves de français au baccalauréat.

Nous y avons ajouté des exemples de sujets proposés au baccalauréat et - pour les enceignants - les commentaires précisant et explicitant les choix qui sont traduits par les programmes et l'organisation des examens.

Nous insérerons ci-dessous, dès l'autorisation demandée sera reçue, des reroutages vers des sites où la mise en page de certains textes officiels facilite leur lecture.

Dès la page suivante (cliquez sur "SUITE" en bas de page) la barre de navigation à gauche, vous permet de choisir.

Nous indiquons ci-dessous la liste des "contextes" dont la connaissance aidera - grâce aux multiples liens qui seront tissés entre textes et contextes - non seulement à mieux les connaître et à mieux les comprendre, de se préparer ainsi aux épreuves décrites dans cette partie du site, mais surtout à développer l'intelligence, cette faculté d'établir des liens entre des éléments différents.

 

 

  • MYTHES ET MYTHOLOGIES

Le mot "mythe" est un terme complexe qui reçoit, dans des contextes idéologiques différents, des acceptions différentes.
Pour les cultures qu'un jugement de valeur contestable désigne sous le nom de cultures "primitives" (Il n'y a pas de cultures primitives, mais seulement des cultures différentes, affirment à juste titre les ethnologues), un mythe est une vérité fondamentale qui donne sens au monde qui environne l'homme, qui explique et justifie sa condition, ses relations avec les autres, ce qui est obligatoire, interdit ou permis. Tous les instants de sa vie, du geste technique aux relations de parenté et d'alliance, de son insertion dans la hiérarchie sociale et politique à l'observance des rites religieux sont,par la médiation des mythes, rattachés au Sacré.

Pour les sociétés industrielles, les "mythes" sont synonymes d'histoires fausses : elles sont des explications mystificatrices que la science dévalorise de façon radicale.

Pourtant, sous des formes diverses, le souvenir des mythes d'autrefois subsiste, et laisse comme une attente dans la conscience des hommes et leur angoisse devant l'absence de sens. A cette attente répond partiellement la Littérature, qui peut être considérée comme le substitut des mythes d'autrefois..

Les visions du monde implicites dans le choix des mots où s'expriment des jugements de valeur montrent l'influence que continuent à exercer sur nous les grands mythes qui ont été forgés autrefois : apprendre à les reconnaître est un des objectifs des méthodes d'analyse des textes littéraires proposées ici..

 

  • LITTERATURE ET HISTOIRE DES MENTALITES

    Des textes littéraires ont été choisis comme documents parce qu'ils permettent de comprendre la façon dont, à un moment donné de l'histoire, un problème a été envisagé. Ils ont valeur de témoignages. Souvent contradictoires, ces textes montrent la complexité idéologique d'une période où naissent de nouvelles idées; de nouvelles formes de sensibilité, où s'affrontent le passé et le présent.

    L'écrivain donne une voix à son époque : mais il n'en est pas l'expression passive : il agit sur elle. Un texte littéraire est ici un document qui s'inscrit dans l'histoire littéraire, dans l'histoire de l'art, dans l'histoire des mentalités.

    Groupés de façon synchronique, (dans un même contexte historique) ces textes créent le réseau de repères dans lequel seront mieux compris les textes étudiés.

 

  • GROUPEMENTS DE TEXTES

    Des textes ont été choisis parce qu'ils illustrent, au cours d'une période assez longue, les transformations des mentalités : la façon d'envisager un même thème ou de traiter une même question se modifie au cours du temps : les textes sont un moyen de prendre conscience de l'évolution des idées et des goûts. Les écrivains ont fixé dans leurs écrits leurs pensées et leurs sentiments, et, dans une certaine mesure, ceux de leur époque.

    Les groupements de textes permettent de discerner, grâce aux ressemblances et aux différences, ce qui a changé au cours de la période envisagée.

 

  • ETUDES DE TEXTES

    Des textes ont été choisis pour faire prendre conscience des modalités complexes qui font d'un texte une oeuvre d'art : un texte littéraire.

    L'étude de texte se présente sous deux modalités complémentaires :

    Méthode : des gammes d'exercices fonctionnant sur de très courts extraits

    Textes d'application : dont l'étude reprend les objectifs de recherche auxquels les exercices de METHODE ont préparés

    Cette organisation propose ainsi un apprentissage alternant à votre choix gammes d'exercices et textes d'application

 

  • OEUVRE INTEGRALE

    C'est l'objectif essentiel de la méthode proposée : étudier un texte pour lui-même. Ce texte sera désormais mieux goûté après avoir pris conscience, grâce aux connaissances et aux techniques acquises, de la complexité des opérations qui ont transformé le matériau brut qu'est la langue usuelle pour en faire une oeuvre d'art

    Etudiée dans le texte intégral, l'oeuvre permet non seulement de mieux connaître son auteur et, à travers lui, son époque, mais, surtout, lue sans être réduite à une succession d'extraits, cette oeuvre peut être pleinement goûtée et devenir source d'émotion et de joie
    .

 

 

SUITE