OVIDE - LES METAMORPHOSES

 

Les Métamorphoses d'Ovide

firent les délices des lecteurs

du Moyen-âge :

il existe de splendides

manuscrits illustrés de

somptueuses miniatures

Pour contempler ces merveilles, allez sur le site Gallica de la Bibliothèque Nationale en cliquant au bas de cette page

 


Ovide, poète latin, né en 43 avant J.-C. à Sulmone, dans les Abruzzes, eut une existence heureuse, :abordant avec succès tous les genres littéraires, poète célèbre, jusqu'au jour où il fut soudain condamné à l'exil par l'Empereur Auguste. Il mourut dans la tristesse, loin de Rome qu'il aimait, en l'an 17 après J.-C.

Les Métamorphoses, une des oeuvres principales d'Ovide, forment un poème de 12000 vers répartis en 15 livres. Elles ont été écrites en vers. Ovide n'a indiqué ni titres ni sous-titres. Chaque livre est formé d'une succession de vers.

Seule figure, au début de chaque livre, la liste des métamorphoses qui y seront racontées. Villenave appelle ce sommaire : Argument. Nous l'avons reproduit pour votre information, Tout ce qui y est annoncé n'est pas reproduit sur ce site : mais il existe des édition type "poche" si vous voulez en lire davantage.

Les rubriques, placées non au début du livre, mais au début d'un passage constituant l'équivalent d'un chapître, résultent d'un découpage assez arbitraire des copistes pour faciliter la lecture. Elles sont écrites à l'encre rouge sur les traductions manuscrites du moyen-âge.

Plusieurs éditions manuscrites montrent l'attrait des lecteurs du Moyen-âge pour cet ouvrage, mais aussi le souci de l'Eglise de "moraliser" ces récits mythologiques.

Avec l'invention de l'imprimerie, ces prestigieuses histoires furent très souvent rééditées : dès la fin du XVe siècle sous le titre de La Bible des Poètes, par Colard Mansion puis, au XVIe par Marot (livre 1 er 2), et Bathélémy Aneau (livre 3) qui traduisirent et publièrent Les trois premiers livres de la Métamorphose d'Ovide. (1536). François Habert (le banni de liesse) traduisit en vers plusieurs livres des Métamorphoses (1549)

Au XVIIe siècle, Benserade, Thomas Corneille, Charles et Raymond de Massac, publièrent eux aussi des traductions rimées, tandis que se succédaient, tout au long du XVIIe et du XVIIIe les réditions des traductions en prose de Renouard, puis de Ryer et de l'abbé Banier.

Nous avons reproduit une traduction du début du XIXe siècle (1806), celle de G-T Villenave. Cette édition, que vous pouvez consulter en bibliotèque, contient des notes très nombreuses, très érudites et souvent très longues. Nous ne les avons reproduites que lorsqu'elles nous semblaient nécessaires à la compréhension du texte.

Nous avons modifié les terminaisons des verbes encore en "oi"au moment où l'ouvrage a été publié et tenu compte de quelques modifications orthographiques qui sont intervenues depuis la date de parution de l'ouvrage (par exemple : appercevoir, alonger, isle... ),

Lisez d'abord ces extraits pour le plaisir, comme le faisait Montaigne...

Puis, pour vérifier si vous avez mémorisé les noms des personnages et des événements mythiques dont il a été question, faites les tests qui vous sont proposés : ils sont groupés par livre, dans la liste des passages reproduits, à côté des extraits concernés.

Les illustrations qui constituent le support de la plupart de ces tests sont des miniatures extraites de l'édition manuscrite du XVe siècle dont nous avons reproduit une des pages ci-dessus..

Nous n'avons reproduit que les miniatures qui illustraient les passages des Métamorphoses que nous avons choisis de vous présenter, mais si vous voulez admirer ces chefs-d'oeuvre d'art et de patience, cliquez pour aller sur le site de la Bibliothèque nationale de France :

 

RETOUR Sommaire

SUITE (liste textes et tests)