MYTHES, LITTERATURE ET SOCIETE

 

 

 

LE MYTHE D'ICARE

 

 

TEXTE 5

 

BAUDELAIRE 1821-1867

Baudelaire: vie et oeuvres (La notice biographique de Baudelaire sera dans la partie du site : Littérature et Histoire des mentalités 19e siècle)

Le poème fut publié pour la première fois dans une revue en décembre 1862 puis dans LE PARNASSE CONTEMPORAIN de 1866. Il fut inséré dans la réédition des FLEURS DU MAL de 1868

 

 

  LES PLAINTES D'UN ICARE

Les amants des prostituées
Sont heureux, dispos et repus;
Quant à moi, mes bras sont rompus
Pour avoir étreint des nuées.
C'est grâce aux astres nonpareils,
Qui tout au fond du ciel flamboient,
Que mes yeux consumés ne voient
Que des souvenirs de soleils.
En vain j'ai voulu de l'espace
Trouver la fin et le milieu;
Sous je ne sais quel oeil de feu
Je sens mon aile qui se casse;
Et brûlé par l'amour du beau,
Je n'aurai pas l'honneur sublime
De donner mon nom à l'abîme
Qui me servira de tombeau.

LES FLEURS DU MAL 1868

   
   
   
   
   
   

 

 

Vers la compréhension littérale du texte

1 - Lisez le texte à voix haute, avec une intonation qui traduise le contraste entre l'espoir initial et la déception actuelle.

2 - "Quant à moi" indique que l'énonciateur affirme qu'une différence oppose "l'amant des prostituées" et lui. Quelle est cette différence ?
3 - Que symbolisent les nuées ?

4 - Que suggère le poète quand il affirme que ses :

" ........yeux consurnés ne voient
Que des souvenirs de soleils" ?

5 - L'emploi de "Cest grâce aux astres non-pareils .." surprend. Pourquoi ?
6 - Qui avait eu "l'honneur sublime" de donner son nom à l'abîme qui lui servit de tombeau ?
7 - Quel effet de sens produit l'emploi d'Icare, non au sens littéral, (Icare) mais de façon métonymique (un icare) ?
8 - Relevez quelques effets de sens produits par la prosodie et / ou par les jeux de sonorités.
RETOUR : Début du Texte

 

 

Vers le commentaire du texte
Quand vous connaîtrez bien le texte de Baudelaire, répondez de façon ordonnée aux trois questions suivantes : 1 - Cherchez quelles sont les oppositions sémantiques qui structurent l'ensemble des extraits cités; formulez celles qui vous semblent les plus importantes en relevant les fragments qui appuient votre analyse.
2 - La volonté de "Trouver la fin et le milieu" fait très probablement allusion au texte de Pascal : Disproportions. L'intention vous paraît-elle être la même ?

3 - Dans le mythe d'Icare, c'est le soleil qui fait fondre la cire qui maintenait les plumes des ailes. Ici, c'est "un oeil de feu"... Quel est l'effet produit ? -

 
RETOUR : Début du Texte

 

LE MYTHE D'ICARE